Catégorie
BESOIN D'AIDE ?
Demander à être rappelé :

A savoir

Acceder à l'infographie sur les chargeurs nomades

Les différents types de marquage

  • La tampographie : cette technique consiste à marquer un objet publicitaire à l’aide d’un tampon en silicone imbibé d’encre.

Avantages : permet le marquage des formes non régulières sur une grande variété de matériaux.
Inconvénients : pas d’aplats, imprimé en trame. La couche d’encre est fine et peut parfois laisser une transparence.

  • La sérigraphie : proche du système des pochoirs, celle-ci permet d’imprimer jusqu’à 6 couleurs à l’aide d’écrans tendus de soie. Ce type d’impression permet de déposer une épaisseur d’encre plus importante sur des supports variés comme les parapluies, le textile, la bagagerie, le bois, le carton, le métal, le plastique, le verre.. Il suffit de choisir le bon type d’encre sur la bonne matière.

Avantages : autorise un fort dépôt d’encre pour une couleur intense, opaque et durable.

          Inconvénients : ce n’est pas pratique pour les détails trop fins.

 

  • La gravure laser : consiste à utiliser un faisceau laser piloté par un ordinateur qui retirera une fine épaisseur de matière.

Avantages : associe précision, qualité, durabilité et rapidité du marquage.

          Inconvénients : coûts plus élevés, pas de couleur possible.
  • La gravure chimique : Par projection d’acide, la gravure chimique permet une colorisation grisée sur la matière.

Avantages : facile à mettre et rapide à mettre en oeuvre.

          Inconvénients : elle est isotrope c’est-à-dire que si les zones à marquer sont trop proches, les espaces entre ces zones seront elles aussi marquées.
  • Le gaufrage : permet d’obtenir un motif imprimé en creux ou en relief grâce à un fer chaud. Le gaufrage peut être utilisé sur des étoffes mais aussi des cuirs.

Avantages : se suffit à lui-même.

          Inconvénients : suivant les designs, la mise en oeuvre est parfois délicate.
  • La broderie : s’utilise sur toutes matières textiles et permet d’obtenir le marquage d’un motif à l’aide d’un fil piqué point par point.

Avantages : résultat inaltérable, il ajoute une forte valeur ajouté au produit en le rendant plus précieux.

          Inconvénients : suivant les visuels et supports, elle peut avoir ses limites.
  • Les marquages à chaud/ l’embossage : consiste à presser une plaque en relief recouverte d’un film de couleur chauffée sur le produit. Le message désiré est ainsi creuser dans le produit avec la couleur désirée.

Avantages : ajoute de la noblesse au produit.

          Inconvénients : un seule couleur de marquage possible.
  • Le doming : impression numérique quadrichromie sur lequel on coule un dôme de résine faisant ressortir le marquage.

Avantages : effet loupe accentuant l’impact du marquage.

          Inconvénients : marquage de petite taille et réalisable uniquement sur des surfaces planes.
  • La sublimation : impression à chaud avec une presse sur textiles et polyester entrainant un échange gazeux entre la matière et l’encre ce qui permet une impression du produit sans modifier son toucher initial.

Avantages : simple et efficace. L’image est intégrée au produit avec une homogénéité au touché.

          Inconvénients : En théorie on ne peut pas utilisé ce type de marquage sur des produits sombres ou effectuer un noir et blanc net.